MULTIMÉDIA2019-09-16T18:32:03+01:00

Le Multimédia

INTRODUCTION SUR MON RAPPORT À LA PRATIQUE

Définition « Multimédia»

Le terme multimédia trouve ses origines au début du XXe siècle chez les surréalistes. À cette époque, il désigne des œuvres ou des performances associant plusieurs médias. Il s’agit alors plus d’un concept et d’une réflexion sur l’évolution des médias. 

Comme beaucoup de personnes nées à la fin des années 80, mon rapport au multimédia est lié à l’histoire technologique et politique. Mon enfance et adolescence ont été bercées par une certaine démocratisation culturelle. Comme beaucoup, il y avait dans mon foyer non seulement des livres, mais aussi des bandes dessinées, des revues, des magazines, des K7, puis des CD, ce qu’on appelé des livres audio, des VHS, la télévision, etc. Ma sœur faisait du théâtre, ma mère de la danse, nous allions parfois visiter des musées que ce soit en famille ou via les programmes de l’Éducation Nationale. Puis, peu à peu, sont arrivés dans nos foyers des ordinateurs, des CD, des DvD, Internet, etc. C’est enfin en baignant dans cet univers que j’ai découvert le cinéma, et de la même manière que mon rapport à celui‑ci s’est construit sur sa faculté à relier réel et fiction, mon rapport au multimédia s’est aussi construit sur cette idée que l’art pouvait faire médiation, transmettre quelque chose à quelqu’un par un objet qu’il soit écrit, visuel, audio, audiovisuel, digitalisé, etc. Et si le cinéma, pour des raisons personnelles que j’ignore, a pris une place particulière dans mon désir de faire du lien, mon parcours m’a aussi fait prendre conscience que la multiplicité des médias n’était pas simplement l’effet d’une mode, mais que chacune des disciplines avait, en tant que tel, ses spécificités, ses manières de nous toucher, ses manières de nous parler, et donc ses manières de se construire. Aujourd’hui, même si le cinéma reste l’élément central de mon travail, j’aime aussi utiliser et m’inspirer de cette multitude manière de faire de la médiation. J’ai ainsi pu, au cours de mon parcours, expérimenter différents médias.

Mon parcours avec le multimédia

Avant même de commencer à faire du cinéma, j’ai commencé à écrire, à vouloir raconter des histoires. Peut-être pour tromper l’ennui, quand j’avais une douzaine d’année, j’ai écris une alternative à Harry Potter (en attendant la publication des livres suivant les premiers tomes). Il s’agissait d’une écriture fleuve (je ne me relisais jamais) dont j’étais le héros et qui se passait dans un univers complétement magique (à l’image d’Harry Potter), et ces deux points me semble important : pour écrire j’avais recours à la fiction, et ce que j’écrivais était lié à qui j’étais, ce que j’admirais, ce que j’avais vécu, ce que je vivais, ce que j’aspirais à vivre, etc. Écrire de la sorte (sans jamais se relire) pouvait d’ailleurs s’apparenter à écrire un journal intime (d’ailleurs ce que j’écrivais avait à peu près le même nombre de lecteurs). La seule différence était donc cet usage de la fiction, qui me servait tout autant à me cacher qu’à m’émanciper. Peu à peu, à travers cette pratique d’écriture, il y a eu l’envie de raconter des histoires à travers d’autres supports : la bande dessinée, et puis, évidemment, le cinéma. Plus tard, cette passion pour les images m’a amené à la travailler : que cela soit au niveau graphique (dessins, infographies, animations), que photographique. C’est ainsi, en tant qu’autodidacte qui voulait partager des histoires, que je me suis formé. Vous pourrez donc retrouver mon travail en cliquant sur chacune des quartes icônes ci-dessous :

Mes compétences dans les domaines du multimédia

Si la majeure partie de mon temps et de mon activité est consacrée à l’audiovisuel, je travaille aussi avec d’autres supports. À gauche de ce texte, sur le graphique en forme de camembert, vous pourrez donc voir mon appétence pour ces différents domaines d’activités (ils sont comparés les uns par rapport aux autres). Ci-dessous, vous pourrez voir manière plus détaillée, quelles sont mes compétences dans chacun de ces domaines. J’ai aussi affiché ma maitrise de certains logiciels. Juger de ses propres compétences étant néanmoins toujours un exercice délicat, je vous invite à visiter ce site et parcourir l’ensemble de mon travail afin de vous faire, par vous même, une idée de mes compétences.

 

Quelques mots sur ma pratique : Si l’orthographe a toujours été un de mes grands points faibles, j’ai paradoxalement toujours aimé écrire. Je peux même dire que passer par un support mort (le papier) a toujours été pour moins nécessaire pour « poser mes idées » ou pour « développer mon imaginaire ». Au delà de cela, je trouve que l’écriture permet aussi de construire davantage un discours, de le mettre en récit, et de l’adapter au public pour lequel ce discours est destiné.

Compétences rédactionelles (capacité de synthèse, d’argumentation, etc.)
Orthographe
Dramaturgie et mise en récit
Stratégie de communication (définition d’un public cible, adaptation du language, etc.)
Conduite d’entretiens et interview

Quelques mots sur ma pratique :  Mettre en image a toujours été quelque chose qui m’intéresse. J’aime le défi de transformer une idée abstraite en image visuelle et concrète. Et c’est peut-être pour cela que la photographie et le graphisme me plaise (même si mes compétences en dessin sont très limitées).

Dessin
Graphisme
Photographie

Connaissance des logiciels : 

👍
Photoshop
👨‍🎓
Lightroom
Illustrator
InDesign

Quelques mots sur ma pratique : Le cinéma et l’audiovisuel reste le média que je maitrise le mieux, et celui avec lequel je prend le plus de plaisir. Pour en savoir davantage, n’hésitez pas à consulter la page de mon site à ce propos.

Réalisation
Prise de vue
Prise de son
Animation & Motion Design
Montage & Post-Prod Image
Bruitage et post-prod son
Production & Diffusion
👍
TuppiTube
👍
After Effect
👍
Première Pro
👨‍🎓
Final Cut Pro

Quelques mots sur ma pratique : Si le numérique n’est pas ma spécialité à proprement parlé, j’ai tout de même pu participer à plusieurs projets. Tout d’abord, j’ai crée mon propre site internet, et j’ai participé à la construction des sites (et réseaux sociaux) des associations Entre les Mailles et Archipel à travers WordPress et le template Avada. Par ailleurs, j’ai aussi crée une plateforme interactive pour un cycle d’éducation aux images intitulé « Désir de Mémoires » et suis habitué à créer des mini-sites pour valoriser des projets, avec des outils comme TumblR, comme par exemple pour https://memoires-imaginaires-humanite.tumblr.com ou encore https://eh-bazar-images.tumblr.com . Enfin, vous pouvez aussi retrouvez les différents réseaux sociaux où je suis présent à travers les liens ci-dessous :

Community Managing
Création de site internet
👨‍🎓
WordPress
👨‍🎓
Avada
👨‍🎓
TumblR

Quelques mots sur ma pratique : Davantage à l’aise derrière la caméra que sous le feu des projecteurs, je n’ai que très peu de compétences scéniques. Je commence à prendre cours d’improvisations théâtrales, je travaille ma diction et ma voix (notamment quand je dois réaliser des voix-off témoins pour mes films), et je prends un certains plaisir à intervenir publiquement (en donnant des cours, ou lors de table rond ou conférence). Au delà de ça (ce qui est déjà très peu), ma pratique de la scène reste quasi inexistante. Pour autant, j’aime diriger des acteurs et des comédiens. Et même si ce travail est parfois délicat (car toujours relatif à l’autre individu avec qui on travaille), comprendre l’univers et le langage de cet autre est quelque chose qui me plaît et à travers lequel je m’émancipe.

Théâtre & Improvisation
Voix, chant, musique
Direction d’acteurs

Envie d’en savoir plus

Si vous avez des questions ou que vous aimeriez me proposer un projet, n’hésitez pas à me contacter

Me contacter